Nos tutelles

CNRS

partenaires financiers

Rechercher




Accueil > Actualités > Actualités

Quelques chiffres sur la prospection échouages réalisée lors de la période de confinement

Quelques chiffres sur la prospection échouages réalisée lors de la période de confinement


Le suivi des échouages de mammifères marins repose sur le signalement des carcasses sur le littoral par les utilisateurs du milieu. Pendant le confinement, nous avons enregistré une forte baisse de ces signalements.



Dans ce contexte l’Observatoire Pelagis et l’Office Français pour la Biodiversité ont mis en place des prospections dédiées au suivi des échouages.


Ainsi, du 30 avril au 09 mai 2020, 55 agents de l’OFB ont parcouru 492 kilomètres de littoral (carte) afin de recenser les carcasses de mammifères marins échoués, selon un protocole mis en place par l’observatoire Pelagis. Ces prospections concernaient les 3 façades : Atlantique ; Manche et Méditerranée, soit 11 départements littoraux (11, 14, 17, 29, 30, 35, 44, 62, 76, 80 et 85) :
- Sept carcasses de cétacés été recensées sur la façade atlantique (17, 29 et 85)


- Cinq carcasses de cétacés et une carcasse de phoque ont été recensées en Manche (59, 62 et 80).


- Aucun échouage n’a été observé en Méditerranée.


Le dauphin commun était l’espèce principalement observée sur la façade atlantique (n=5) et le marsouin commun en Manche (n=3).
Malgré une forte réduction de l’effort de pêche pendant cette période, un dauphin commun et 2 marsouins communs présentaient des traces de captures accidentelles.


A titre comparatif, pour la même période 19 échouages avaient été recensés en 2019 et 65 en 2018. Il est cependant difficile de tirer une conclusion sur une période de prospection aussi courte.