La Rochelle, France
05.46.44.99.10 (7 jours/7)

Mathilde Huon

Les interactions oiseaux marins et rejets de pêche

Ingénieure de recherche, mes intérêts portent sur des questions d’écologie quantitative. Je m’intéresse plus particulièrement aux interactions intra et interspécifiques qui influencent le comportement, la distribution ainsi que la sélection d’habitat des prédateurs supérieurs. De ce fait, j’ai réalisé ma thèse sur la sélection d’habitat des phoques gris et veaux marins dans l’Atlantique Nord-Est, à partir de suivis télémétriques.

J’ai intégré l’Observatoire PELAGIS en novembre 2019 pour travailler sur le volet oiseaux marins du projet DREAM, qui vise à étudier le devenir des rejets de pêche dans l’écosystème marin. Mes missions principales sont de réaliser des analyses quantitatives (distribution et modèles de consommation) à partir de données collectées sur les oiseaux suiveurs dans le Golfe de Gascogne (goélands et fous de bassan) lors de campagnes halieutiques ainsi que d’élaborer des protocoles de suivi afin d’étudier certains paramètres de leur comportement de chasse.

Depuis 2018, je participe également, en tant qu’observateur embarqué, à la récolte de données sur la distribution de la mégafaune marine dans le Golfe de Gascogne et la Manche sur des campagnes océanographiques dans le cadre du programme MEGASCOPE.


Ingénieure de recherche chargée d’analyses sur les interactions oiseaux marins et rejets de pêche
mathilde.huon(at)univ-lr.fr
+33 (0)5 46 44 99 10

ResearchGate