La Rochelle, France
05.46.44.99.10 (7 jours/7)

REMMOA

Un programme d’observations naturalistes dans les territoires d’outre-mer

Lancé en 2008, REMMOA (REcensement des Mammifères marins et autre Mégafaune pélagique par Observation Aérienne) est un programme national qui vise à améliorer la connaissance des populations de mammifères et oiseaux marins, des raies, requins et tortues marines des espaces océaniques ultramarins.

Un terrain d’étude gigantesque

Remmoa a couvert le domaine maritime tropical français, l’un des plus étendus au monde, auquel se sont ajoutées les eaux des pays de la COI (Commission de l’Océan Indien) à la faveur d’accords de collaboration régionaux, soit un total de plus de 4 millions de kilomètres carrés répartis dans trois océans – des Caraïbes, du canal du Mozambique, de la Polynésie française à la Nouvelle-Calédonie en passant par Wallis & Futuna.

Methodologie

Les observations sont réalisées depuis un avion, ce
qui permet de couvrir une vaste surface en peu de
temps. Cette méthode est flexible dans sa mise en
œuvre, en fonction du vent et de l’état de la mer,
dont dépend la qualité des observations. Elle permet
d’acquérir des jeux de données comparables avec
une méthode de collecte standardisée.

Inventaire

Le principal bénéfice de ces campagnes est l’acquisition de nouvelles connaissances, en haute mer, sur des habitats et espèces océaniques actuellement très méconnus.

Résultats attendus

Les résultats obtenus permettront d’identifier les habitats prioritaires pour la création et la délimitation ou la gestion d’aires marines protégées ou de sanctuaires pour les mammifères marins. Ces données ont également été utilisées dans le cadre de désignation d’IMMA (Important Marine Mammals Areas)Marine Mammal Protected Areas Task Force.

Identifier des zones
 de conservation

Ces campagnes ont pour objectifs de produire un
état des lieux « instantané » de la répartition et de
l’abondance des mammifères marins, oiseaux de mer,
tortues de mer, raies, requins et grands poissons
visibles en surface. Elles permettent également
d’identifier les habitats associés aux plus fortes
densités ou aux plus fortes diversités biologiques. De
plus, les répartitions de certaines activités humaines
(pêche, trafic maritime, déchets) sont également
répertoriées. Ces campagnes, qui identifieront les
zones prioritaires de conservation, sont les premières
de ce type à être réalisées dans ces régions.

Zones d’études

Atlantique : ZEE des Antilles françaises et de Guyane.

Sud-ouest de l’océan Indien : ZEE de La Réunion, de
Mayotte, des îles Eparses et des pays de la Commission
de l’océan Indien (Comores, Madagascar, Maurice et
Seychelles).

Sud du Pacifique : ZEE de Polynésie française.

Sud-ouest du Pacifique : ZEE de Nouvelle-Calédonie et de
Wallis et Futuna.

Missions REMMOA : Recensement des mammifères marins par avion





Un film de Christian Arti
Bleu Lagon Production 2012

Publications

Laran, S., Authier, M., Van Canneyt, O., Dorémus, G., Watremez, P., Ridoux, V. (2017). A Comprehensive Survey of Pelagic Megafauna: Their Distribution, Densities, and Taxonomic Richness in the Tropical Southwest Indian Ocean. Frontiers in Marine Science 4 (139). https://doi.org/10.3389/fmars.2017.00139

Mannocci L., Monestiez P., Spitz J. & Ridoux V. (2015). Extrapolating cetacean densities beyond surveyed regions: Habitat-based predictions in the circumtropical belt. Journal of Biogeography, 42(7): 1267–1280.

Lambert C., Mannocci L., Lehodey P. & Ridoux, V. (2014). Predicting Cetacean Habitats from Their Energetic Needs and the Distribution of Their Prey in Two Contrasted Tropical Regions. PLoS ONE 9(8): e105958. doi:10.1371/journal.pone.0105958.

Thiers L., Louzao M., Ridoux V., Le Corre M., Jaquemet S. & Weimerskirch H. (2014). Combining methods to describe important marine habitats for top predators: application to identify biological hotspots in tropical waters. PLoS ONE. DOI: 10.1371/journal.pone.0115057

Mannocci L., Catalogna M., Dorémus G., Laran S., Lehodey P., Massart W., Monestiez P., Van Canneyt O., Watremez P. & Ridoux V. (2013). Predicting cetacean and seabird habitats across a productivity gradient in the South Pacific gyre. Progress in Oceanography, 120: 383-398.

Mannocci L., Laran S., Monestiez P., Dorémus G., Van Canneyt O., Watremez P. & Ridoux V. (2013). Predicting top predator habitats in the southwest Indian Ocean. Ecography, 37(3): 261-278.

Mannocci L, Monestiez P, Bolaños-Jiménez J, Dorémus G, Jeremie S, Laran S, Rinaldi R, Van Canneyt O, Ridoux V (2012). Megavertebrate communities from two contrasting ecosystems in the western tropical Atlantic. Journal of Marine Systems 111–112:208–222

Rousset, G., De Boissieu, F., Menkes, C.E., Lefèvre, J., Frouin, R., Rodier, M., Ridoux, V., Laran, S., Bonnet, S., Dupouy, C., 2018. Remote sensing of Trichodesmium spp. mats in the western tropical South Pacific. Biogeosciences 15 (16), 5203-5219.